La France est le premier pays au monde en nombre de réacteurs nucléaires par habitant : 58 réacteurs pour 65 millions d’habitants. Ces réacteurs sont implantés au sein de 19 centrales nucléaires qui représentent 80% de la production d’électricité en France.

En publiant cette carte, notre objectif n’est ni de participer à la montée du sentiment d’angoisse liée au nucléaire, ni de remettre en question l’intérêt de ce type d’énergie par rapport aux énergies carbones. En tant que site d’informations ayant pour vocation d’aider au choix de sa future ville d’installation, nous estimons essentiel de diffuser toute information susceptible d’apporter un éclairage sur les points forts et restrictifs des villes françaises. La proximité avec une centrale nucléaire en est un.

Six familles de réacteurs.

Depuis leur mise en place, les réacteurs des centrales nucléaires ont évolués. Les exigences en matière de sécurité ont elles aussi évoluées. Aujourd’hui, les centrales appartiennent à six familles, appelées « paliers », qui diffèrent par certains aspects en matière d’équipements de sécurité.

« Par exemple, les réacteurs des paliers P4 et P’4 se différencient de ceux du palier précédent, dit CPY, par le renforcement de leur enceinte de confinement. Il s’agit d’une enveloppe en béton destinée à empêcher les dégagements de matière radioactive dans l’environnement en cas d’accident grave. Elle est constituée d’une double paroi en béton sur les réacteurs des paliers P4 et P4′ au lieu d’une seule paroi doublée d’une peau d’étanchéité en acier pour les réacteurs précédents du palier CPY. » dixit l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Implantation des centrales par ville.

– CPO à Bugey et Fessenheim : les premiers réacteurs mis en service et encore en activité
– CPY à Blayais, Chinon, Cruas-Meysse, Dampierre-en-Burly, Gravelines, Saint-Laurent-des-Eaux et Tricastin
– P4 à Flamanville, Paluel et Saint-Alban
– P’4 à Belleville, Cattenom, Golfech, Nogent-sur-Seine et Penly
– N4 à Chooz et Civaux
– EPR à Flamanville : réacteur en construction.

Source : Autorité de Sûreté Nucléaire (Organisme public indépendant chargé par l’Etat de s’assurer du fonctionnement des centrales nucléaires dans des conditions optimales de sûreté).

Au-delà du risque nucléaire, le risque naturel.

Le site internet www.prim.net vous permettra d’identifier, ville par ville, les risques naturels auxquels vous êtes exposés. A noter, que le risque nucléaire n’est pas indiqué. Si vous sélectionnez la ville de Chinon,par exemple, aucune mention n’est faite de la proximité d’une centrale nucléaire !