Le projet de déménager à la campagne est souvent séduisant : plus on s’éloigne de la ville, plus les prix d’achat sont intéressants et plus on a de chance de trouver une maison avec un grand terrain. Avant de vous lancer, posez-vous « quand même » ces dix questions.

1- L’eau est-elle bonne à boire ?

A la campagne, l’eau courante vient parfois de puits contaminés par des minéraux ou des produits chimiques dangereux. Faîtes tester votre eau avant de faire une offre afin d’intégrer le coût d’un éventuel dispositif de traitement dans le prix d’achat. Découvrir les régions de France où l’eau est la moins polluée.

2- Est-ce que la maison dispose d’une fosse septique adaptée ?

Une maison construite en zone rurale ne dispose pas toujours d’un tout à l’égout et parfois la fosse septique n’a pas été construite pour répondre aux besoins d’une famille avec enfants.

3- La maison est-elle sur un chemin privé ?

Si oui, vous pourriez avoir à financer les dépenses d’entretien du chemin chaque année.

4- La maison est-elle équipée d’un groupe électrogène ?

Les zones rurales ne sont pas forcéménet prioritaires lorsqu’une ligne électrique tombe en panne. En cas de problème, vous pourriez être obligé de rester sans électricité pendant des jours, voire des semaines, sans pouvoir utiliser le moindre KW. Assurez-vous que la maison dispose d’un groupe électrogène de secours ou provisionnez son achat.

5- Quelle est la qualité de l’air ?

Cela peut paraître surprenant mais certaines zones rurales ont une qualité de l’air assez médiocre. N’hésitez pas à la faire tester avant de vous décider.

6- Votre propriété sera-t-elle accessible en hiver ?

Si vous êtes à la recherche d’une maison dans une région connaissant de fortes chutes de neige, assurez-vous que votre future propriété se situe sur une route praticable par temps neigeux. En hiver, certains accès ne sont franchissables que par des véhicules 4×4 … et leur prix est très élevé.

7- Jusqu’où va votre terrain ?

Si vous achetez plusieurs hectares, allez vérifier où se situe exactement la limite de votre terrain. Les lignes de démarcation ne sont parfois pas évidentes à lire sur les plans. Cette précaution vous permettra de vous prémunir d’éventuels litiges avec le propriétaire voisin en cas de travaux à effectuer sur une parcelle que vous n’imaginiez pas forcément à vous.

8- Que ferez-vous de vos ordures ménagères ?

Contrairement aux villes, vous ne pourrez pas laisser vos poubelles sur le trottoir et attendre qu’elles soient ramassées. Interrogez les voisins pour savoir s’il y a une décharge publique facilement accessible en voiture.

9- Quelles sont les restrictions en terme d’activité ?

Elevage, culture, chasse, micro-entreprise… ce n’est pas parce que vous vous installez à la campagne que tout vous sera autorisé. La mairie pourra vous renseigner sur ce point.

10- Pourrez-vous maintenir l’état de votre propriété ?

Si l’idée de posséder une propriété de plusieurs hectares est très romantique, vous serez très vite confronté à la dure réalité du terrain. Tonte de la pelouse au printemps, ramassage des feuilles en automne, déneigement en hiver, entretien des murs extérieurs en été… voila quelques-unes des tâches auxquelles il va falloir vous préparer. Assurez-vous que vous serez physiquement à la hauteur ou que vous serez en mesure de payer quelqu’un pour vous aider.

A lire aussi :
– Conseils dans la recherche d’une maison
– Check-liste pour acheter une maison à distance