Il vous faut être sûr avant même de sortir vos meubles et cartons que votre voiture pourra stationner à proximité de votre logement, sans gêner, surtout si vous avez besoin d’un espace nécessaire pour un gros camion !

Déclaration auprès de la mairie deux semaines avant le déménagement.

Il vous faudra effectuer une déclaration auprès de votre municipalité pour avertir de l’occupation de la voirie par un camion de déménagement. Une autorisation préalable du maire vous sera également réclamée si les déménageurs comptent utiliser un monte-meuble.

Au moment du déménagement.

Vous devrez demander aux déménageurs d’assurer un périmètre de sécurité et de signaler le déménagement aux piétons. Quant à vous, n’oubliez pas d’avertir votre voisinage. Avec un peu de chance, vous tomberez même sur d’aimables voisins qui vous proposeront de mettre la main à la patte.

Et niveau timing déménagement ?

La demande d’autorisation est à faire une ou deux semaines avant la date du déménagement. Quant à la place réservée, en fonction du lieu, vous aurez un délai qui pourra s’étendre d’une à trois semaines.
On a pris la place à votre camion de déménagement !

Gare à ceux qui utiliseraient votre place : en effet, par la délivrance de votre autorisation, les véhicules retrouvés sur les emplacements réservés sont enlevés. Vous êtes donc en mesure de faire appel à la police qui se chargera d’envoyer les autos directement à la fourrière. Cela dit, si c’est la voiture d’un voisin, mieux vaut frapper à la porte et rester cordial !

Ou alors les copains …

C’est le système D, vous pouvez faire appel à vos proches pour que ces derniers neutralisent les places avec leurs véhicules jusqu’à l’arrivée des déménageurs. Il faut alors prévoir de demander à l’entreprise de déménagement quelle sera la longueur de stationnement nécessaire, en tenant compte de l’amplitude d’un camion et le besoin d’espace autour du camion pour que les déménageurs travaillent en toute sécurité.