Sportif de haut niveau ou novice en matière d’effort, même combat : le déménagement est à considérer comme une activité sportive si vous voulez éviter les courbatures et autres tracas physiques. Cela inclut donc des échauffements et des étirements.

Avant le déménagement… Les échauffements !

Certaines parties de votre corps sont à dorloter si vous ne voulez rien vous abimer ! Commencez donc par bien vous échauffer. Réveillez votre cou, puis passez à vos bras en vous appliquant à bouger doigts, poignets, coudes pour finir par les épaules. Le dos est également une zone sensible et fragile chez beaucoup de personnes : veillez donc à le préparer avec quelques exercices. Vos jambes auront aussi besoin d’être déverrouillées : chevilles, mollets, genoux, cuisses, rien n’est à omettre si vous ne voulez pas être alité les jours suivants.

Pendant le déménagement.

Vous allez devoir soulever, déplacer et poser des charges lourdes donc quelques conseils sont à suivre pour limiter les efforts inutiles ou du moins douloureux. En effet, quel que soit l’effort, il s’agit de toujours garder le dos bien droit. Le poids de la charge à porter sera variable mais la technique reste la même, il vous faudra conserver le carton le plus près de votre corps possible, les jambes bien ancrées dans le sol au moment de le décoller. Enfin pour aller d’un point A à un point B les bras chargés, vérifiez bien que le chemin est dégagé, sans obstacle et repérez à l’avance l’endroit où vous devrez poser la charge.

Faites des pauses en cours de déménagement !

N’hésitez pas à souffler ! La fatigue des muscles ne se ressent peut-être pas immédiatement mais ils méritent malgré tout un peu de repos. N’enchainez pas les efforts les plus difficiles et préférez alterner avec des efforts plus modestes. Faites des pauses et profitez en pour pensez à vous hydrater.

Après le déménagement.

Les échauffements limiteront les douleurs mais ne suffiront pas à éviter les courbatures. Quelques étirements seront nécessaires : à nouveau étirez vous la nuque, le dos, les bras, les jambes. Assouplissez votre colonne vertébrale et vos muscles pour récupérer. Ne forcez pas, prenez le temps de faire les choses tranquillement. Finissez par vous relaxer avec un bain chaud et peut-être même un massage par votre moitié ?