Un déménagement entraîne un tel changement de vie que sa simple évocation peut susciter des réactions épidermiques de la part des membres de la famille.

Pour les enfants, il y a la crainte de quitter la maison dans laquelle on a passé toute son enfance, de se  »perdre » dans une nouvelle ville, de ne plus habiter à côté de ses amis, d’avoir éventuellement à changer d’école. Pour les adultes, l’organisation même du déménagement dans ce qu’il a de plus concret peut être complètement paralysant. Alors, n’oubliez pas que vous êtes une famille et que chacun peut aider l’autre pendant cette phase difficile. Les 4 conseils suivants peuvent vous aider.

1- Faites preuve d’honnêteté.

Si vous considérez qu’un déménagement aura un impact sur toute votre famille, prenez les décisions en famille ! Ne vous isolez pas et n’agissez pas comme un despote. Donnez la parole et écoutez ce que votre conjoint et vos enfants pensent de votre choix. Ne leurs remettez pas le sort de votre projet entre les mains mais faîtes les participer. Le dialogue permettra de lever certains doutes et de trouver des solutions auxquelles vous n’aurez peut-être pas pensé.

2- Répartissez les rôles.

Certaines personnes sont plus à l’aise dans l’organisation générale et d’autres dans la réalisation concrète d’actions. Ne cherchez pas à tout faire. Confiez des responsabilités à chaque membre de votre famille : vous serez collectivement plus efficace et chacun aura l’impression de participer activement au déménagement.

3- Admettez la différence.

L’expérience du changement est différent pour chacun. Il est important que chaque membre de la famille puisse vivre cette période à son propre rythme, en fonction de ses émotions. Conséquence : une personne qui manque d’enthousiaste à l’annonce du déménagement ou dans sa mise en oeuvre n’est pas plus  »mauvaise » qu’une personne hyper-active qui voit dans le déménagement une manière d’évoluer.

4- Continuez à profitez de la vie.

Un déménagement n’est pas une mince affaire, c’est certain. Mais cela ne signifie pas que votre vie d’avant doive complètement s’arrêter. Continuez à prendre du bon temps en famille. Profitez au maximum de votre vie actuelle. Faîtes des pauses dans les préparatifs. C’est vraiment le moment de se faire plaisir en famille : réservez un budget pour vous en donner les moyens.

A lire aussi : Que dire à sa famille quand on déménage.