Quand on déménage, on emmène les meubles, les photos, les ustensiles de cuisine, tout ce qui fait notre quotidien. Votre animal aussi fait partie de vos vies, il suit donc le mouvement. Sur un nouveau territoire qu’il devra faire sien, aidez-le à trouver ses nouvelles marques.

Avant le déménagement, quand la maison se vide.

Son environnement est sur le point de radicalement changer : veillez à ne pas lui faire perdre ses repères en laissant certains de ses objets aux endroits habituels et en effectuant vos sorties quotidiennes aux mêmes heures.

Votre animal est du déménagement ?

Il a besoin de bien respirer, de s’hydrater et de faire ses besoins. N’hésitez pas à multiplier les pauses sur la route.

Il se sent perdu après avoir déménagé !

Une fois sur place, laissez-le découvrir son nouvel environnement et pensez à lui mettre à disposition des objets et des odeurs qu’il reconnaît. Il se peut qu’il cherche à marquer son territoire, ne soyez pas trop strict, il lui faudra trouver ses nouvelles marques.

S’il n’est plus le bienvenu.

Il a fait partie de votre routine et de vos habitudes. Si votre nouveau cadre de vie n’est plus comptabible avec votre animal : donnez-le à un ami, portez-le à un refuge ou confiez-le à la SPA. Quoi qu’il en soit, pensez aux joies qu’il vous a apportées : l’abandon n’est pas une solution car vous vous rendrez très vite compte qu’il vous manque !

En location, voir avec le propriétaire.

En location, surtout dans le cas de meublés, renseignez-vous car il se peut que votre propriétaire ne vous autorise pas à posséder un animal dans votre nouveau logement. Vérifiez au préalable vos droits et interdictions sur le bail et les règlements internes du logement. Sachez également que vous serez tenus responsables des dégâts causés par vos amis les bêtes.