Que vous ayez décidé de vous expatrier par goût de l’aventure, pour profiter d’une opportunité d’emploi ou par amour de votre pays de destination, vous devrez accomplir de nombreuses démarches avant de partir. Nous en avons retenu 5 particulièrement essentielles.

1- Trouver un emploi

Si vous avez économiser suffisamment d’argent pour financer votre séjour, passez directement au conseil N°2. Si ce n’est pas le cas, attention aux mauvaises surprises. Selon le pays dans lequel vous allez déménager, les possibilités d’emploi et les salaires peuvent être très différents de ceux offerts ou pratiqués en France.

Renseignez-vous avant de partir. Il existe de nombreux blogs d’expatriés. Vous pouvez également consulter le site du Ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv. Vous y trouverez conseils et des informations sur les législations en matière d’emploi. Dans certains pays, il est par exemple nécessaire de disposer d’un permis ou d’un visa de travail. Dans d’autres, vous ne pourrez vous installer qu’après avoir trouvé un job.

Le meilleur conseil : tissez des liens avec des expatriés avant votre départ. Cela vous permettra de construire un premier réseau relationnel sur lequel vous pourrez vous appuyer à votre arrivée. Vous multiplierez ainsi vos chances de réussite.

2- Ouvrir un compte bancaire

On pense souvent qu’avoir un compte bancaire dans un pays étranger est facile à faire. Détrompez-vous, ce n’est pas toujours le cas. Avant de partir, posez-vous les questions suivantes :
– Peut-on ouvrir un compte à l’avance ?
– Comment clôturer le compte si finalement vous décidez de rentrer dans votre pays d’origine ?
– Quelles sont les frais bancaires liés à la gestion du compte ? Combien coûte par exemple un virement.

Un dernier conseil : ne partez pas avec trop d’argent liquide sur vous…

3- Où payer ses impôts

Si en France la fiscalité paraît souvent compliquée, elle l’est tout autant dans beaucoup d’autres pays. N’attendez pas d’avoir déménagé avant de comprendre comment vous allez devoir payer vos impôts une fois installé à l’étranger.

Pour savoir où payer vos impôts (en France ou dans votre pays d’accueil), consultez le site www.diplomatie.gouv vous y trouverez de nombreuses informations. Si votre situation est complexe, vous pouvez également consulter un comptable avant votre départ.

4- Contracter une très bonne assurance santé

Qui y-a-t-il de pire que de se retrouver à l’hôpital à l’étranger ? Etre hospitalisé à l’étranger sans assurance santé !!

Votre mutuelle ne prend pas forcément en charge les frais médicaux payés à l’étranger… ne faites pas l’impasse de prendre une bonne assurance qui vous couvrira, vous et votre famille, en cas de maladie ou d’hospitalisation. Celle-ci est souvent prise en charge par les employeurs dans le cas d’une expatriation professionnelle.

5- Inscrire ses enfants à l’école

Si vous vous expatriez avec de jeunes enfants ou des adolescents, il faudra idéalement les inscrire à l’école avant votre départ. Dans chaque grande capitale, il existe des collèges ou des lycées française dans lesquels ils pourront suivre leur scolarité. S’ils pratiquent couramment la langue du pays dans lequel vous vous installez, vous pourriez éventuellement faire le choix d’une école  »locale » mais attention aux risques psychologiques pour votre enfant : à votre arrivée, mieux vaut certainement qu’il se retrouve avec d’autres jeunes français.

Lire également : déménager à l’étranger