Il y a de fortes chances que votre adolescent traverse des moments relativement pénibles, depuis l’annonce du départ jusqu’à l’intégration et la stabilité retrouvée.

Tout du long, il vous faudra trouver des moyens pour le motiver et l’aider à quitter son milieu et à se réinvestir dans un nouvel environnement et de nouvelles relations.

L’annonce du déménagement.

Ne vous attendez pas à ce que votre adolescent comprenne et réagisse avec enthousiasme : il vous montrera son mécontentement, s’isolera. Choisissez le bon moment pour lui parler, préparez bien votre discours, n’essayez pas de convaincre mais expliquez avec tact. S’il est attaché à son environnement, il vous tiendra responsable du bouleversement qu’il va imaginer devoir traverser.

Le temps de l’acceptation.

La situation n’est pas simple pour vous non plus mais vous vous devez de garder cela pour vous ou votre ado pourrait ne pas comprendre votre décision. Quant à sa colère, faites face et soyez patient. Écoutez-le s’il a besoin de parler, consultez-le pour certaines prises de décision, faites-le activement prendre part au programme du déménagement.

Avant l’emménagement.

Il lui faudra prendre du temps pour dire au revoir à ses proches, sortir avec eux dans ses endroits favoris. Tachez de faire réaliser à votre adolescent que déménager ne veut pas pour autant dire qu’il va perdre contact avec toute sa vie antérieure : ses amitiés peuvent perdurer et il pourra également pratiquer dans sa nouvelle ville, les activités et le sport qui lui étaient chers.

Les premiers mois post-déménagement.

Vous risquez de trouver les premiers mois difficiles car votre adolescent traversera une période où il lui faudra retrouver une identité au sein d’un groupe, se faire accepter dans sa nouvelle école, se fixer de nouveaux objectifs. Valorisez votre jeune, encouragez-le en essayant de lui ouvrir les yeux sur les différentes chances qui s’offrent à lui et montrez-lui qu’il peut compter sur vous.