Il ne s’agit pas de foncer tête baissée dans la première colocation qui s’offre à vous. Vous êtes pressé certes, mais mieux vaut prendre un minimum son temps pour que votre futur « chez vous » soit conforme à vos attentes.

Avec qui vivre ?

Méfiez-vous de la tentation de vivre avec une personne avec qui vous est très proche ; il faut y réfléchir à deux fois et ensemble, le risque étant que la vie de tous les jours pourraient « abîmer » votre relation. Il vaut parfois mieux s’installer avec une simple connaissance, avec qui les liens se tisseront au fur et à mesure.

Parlons un peu avant de cohabiter ?

Vous pensez avoir trouvé la ou les personne(s) idéale(s) pour partager votre nid. Une discussion s’impose : décrivez vos goûts, votre rythme de vie, vos habitudes, vos valeurs. Votre futur co-locataire devra en faire de même pour que vous puissiez ensemble établir de bonnes règles de vie commune.

Qui paye les dépenses communes ?

Pour éviter les tensions, anticipez la question financière et mettez à plat la manière dont le partage des courses, des charges, du loyer, devra se faire. Vous aurez ensuite à respecter le plan établi, les échéances, en veillant à un bon suivi des comptes.

Et le ménage ?

Vous aimez vivre dans un désordre organisé dont vous êtes seul à connaître la clé. A l’inverse, votre colocataire est maniaque ? Qu’importe il faudra apprendre à respecter la façon de vivre de l’autre. Le bon réflexe à adopter : laisser les parties communes toujours propres et rangées. Ensuite à vous de gérer à votre façon votre espace personnel. Pour un juste équilibre, vous pouvez établir un calendrier de tours de ménage, de rangement, de lessives, de descentes des poubelles, pour que les tâches ne soient pas systématiquement prises en charge par une même personne.

Je peux inviter ?

En ce qui concerne les amis, veillez à ne pas imposer sans arrêt la présence d’invités, ou du moins attention à respecter l’emploi du temps et les horaires de votre « coloc ». Quant aux conjoints, à vous de trouver ensemble un terrain d’entente en établissant, par exemple, une sorte de planning pour qu’aucun de vous ne se sente de trop ou gêné.