Newsletter :

Une idée de création de société ?

Idée de création d'entreprise

Reprendre un commerce, partager votre temps entre la maison et le bureau, ouvrir des chambres d’hôtes, devenir artisan, travailler à distance… Changer de région peut constituer l'opportunité de vous installer à votre compte.

Se préparer avant se de lancer à son compte.

Cadres, salariés, demandeurs d’emploi, jeunes, seniors, vous en avez assez du management stressant et peu reconnaissant, des décisions qui vous échappent, des jeux de pouvoir, des incompétents…

Vous rêvez de liberté, d’autonomie. Certes, l’indépendance a un prix, soucis, charges, contraintes notamment, et se lancer comporte sa part de risque, mais c’est aussi l'occasion de s’engager à fond dans un autre projet de vie.  Mais si  vous changez de région, il va falloir accorder beaucoup d’attention au terrain local ciblé tout au long de vos démarches.

Ce qui retient le plus grand nombre d’entre nous à franchir le pas, c’est souvent la peur de l’instabilité financière. Pour mettre le plus de chances de votre côté, vous pouvez vous faire accompagner par une des nombreuses structures d’aide à la création qui vous permettront d’anticiper les difficultés tout au long du processus et de vos démarches.

Pour éviter l’échec, préparez bien votre projet de création. Et ça commence d’abord par l’idée, la bonne de préférence ! Ne pas avoir l’idée miracle dès le départ ne vous condamne pas pour autant au salariat. Pourquoi par exemple ne pas reprendre une entreprise ? Vous pouvez aussi exercer votre activité professionnelle actuelle mais en tant que travailleur indépendant.

Autre solution : signer une convention ou un contrat de travail avec une société de portage. Ainsi, vous êtes salarié d’une société qui sert d’intermédiaire administratif et financier entre vous et l’entreprise pour laquelle vous allez concrètement effectuer une mission. C’est l’occasion pour vous de tester votre projet avant une éventuelle création d’entreprise. C’est aussi un moyen facile de débuter immédiatement et sans frais votre activité. Cela coûte généralement entre 10 et 15 % de commission au bénéfice de la société de portage.

Pourquoi ne pas changer de secteur d’activité ou opter pour des missions inédites ? Dans ce cas, pour trouver une bonne idée, faites fonctionner vos méninges et votre créativité. Passez en revue votre expérience, vos savoir-faire et savoir être, vos centres d’intérêt et vos aspirations. Parlez-en avec votre entourage. Lisez magazines, livres, sites, blogs ou forums spécialisés. Et brainstormez avec vos amis. Le bilan de compétences peut aussi permettre de choisir et de valider votre projet de création d’activité.

Restez vigilant pendant la phase de création.

Comme le projet risque de bouleverser votre vie, vaut mieux avoir l’esprit d’entreprise chevillé au corps et une solide conviction quant à vos capacités de réussite. Quel que soit votre projet, vous allez passer par les différentes phases de la création d’entreprise. Définissez d’abord avec précision le type de services ou produits que vous allez proposer et la clientèle que vous allez cibler, ainsi que la zone que vous visez. Sachez bien cibler votre offre. Vérifiez que le territoire géographique que vous choisissez correspond bien aux produits ou prestations que vous envisagez de proposer. Ensuite, confrontez vos objectifs à la réalité : aspects financiers, techniques, juridiques, organisationnels… afin d’adapter votre stratégie. Certes, vous devez vérifier la cohérence de votre projet, mais vous devez aussi vous assurer que votre motivation est compatible avec les conséquences que va immanquablement générer votre future activité : horaires, perte éventuelle de revenus…Pesez bien le pour et le contre. Pour cela, ne restez pas seul, parlez-en autour de vous, proches ou experts. Une fois au clair sur le projet et sa stratégie, vous allez pouvoir engager le montage du dossier. 

Enfin, n’oubliez surtout pas un aspect essentiel : vous démarrez une activité dont vous ignorez encore les conséquences. Le caractère aléatoire et hasardeux de la création d’entreprise doit vous alerter sur les incidences possibles sur votre patrimoine personnel. Pour limiter les risques et protéger votre famille, il existe des moyens de vous prémunir. Pensez donc à séparer finances personnelles et professionnelles. Vous simplifierez vos rapports avec le trésor public et les organismes sociaux et éviterez de mettre en péril toute votre famille. Grâce à la création d'une société de capitaux, EURL, SARL ou SA, vous protégez plus efficacement votre patrimoine. Enfin, attention au choix du régime matrimonial. Préférez la séparation des biens plutôt que l’absence de contrat de mariage. Attention cependant, cela assure la protection des biens de l'autre mais pas des biens acquis en commun. Il existe quelques autres possibilités (régime de la participation aux acquêts…). Renseignez-vous bien avant de vous lancer.

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Achat immobilier
Un coach vous fait gagner du temps et de l'argent
achat immobilier avec net-acheteur
 > En savoir plus
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier