Newsletter :

L'inégalité des villes en matière de santé

Proximité des services médicaux

Les territoires ne sont pas égaux en matière de santé et d'offre de soins.

Les inégalités entre villes et territoires ruraux, et entre différentes parties de la France paraissent destinées à se maintenir dans les prochaines années, malgré la mise en place de mesures pour compenser les disparités.

L'inégalité de l'accès aux soins.

La sonnette d'alarme est désormais tirée régulièrement : l'offre de soins est devenue inégale en France. Cette mauvaise répartition se traduit notamment par l'apparition de déserts médicaux dans de nombreuses zones rurales, ou par des délais d'attente dépassant 6 mois pour des consultations de spécialistes dans le Nord de la France. Ramenée au nombre d'habitants, la densité de médecins libéraux dépasse très nettement la moyenne nationale dans six départements, tous dans le Sud excepté Paris et la région lyonnaise.

Le manque de médecins est plus dispersé géographiquement, touchant particulièrement les zones en régression démographique  et économiques, ou très rurales, y compris des départements du Languedoc-Roussillon ou de Rhône-Alpes. A cet égard, globalement mieux vaut habiter en ville qu'à la campagne.

Des mesures ont été mises en place par l'Etat, l'assurance-maladie ou les collectivités territoriales pour inciter les médecins à s'installer ou à rester dans les  zones sous-dotées en médecins : incitations financières, ou aides à la création de maisons de santé. Leur effet reste pour l'instant modeste.

La concentration des établissements dans les capitales régionales.

La répartition des équipements hospitaliers suit une tendance comparable de concentration dans les grandes villes du fait de la fermeture en cours ou programmée d'établissements ou de services hospitaliers à l'activité jugée insuffisante. S'il devient parfois nécessaire de se déplacer à 50 km pour subir une opération chirurgicale ou accoucher, les pouvoirs publics tablent sur le maillage et la mise en réseau des structures de soins pour rétablir une offre de soins de proximité.

Trouver une place en maison de retraite : plus dur dans le Sud.

Si vous pensez à l'avenir de vos parents âgés, prenez vos précautions. Peut-être victimes de leur succès démographiques, ce sont les départements du Sud qui disposent de la plus faible capacité d'accueil  en établissements d'accueil pour les personnes âgées, ramenée au nombre de places pour 1000 personnes âgées de 75 ans et plus. Cela sera plus facile en revanche en Normandie, Bretagne, Pays de la Loire, ou encore en Rhône-Alpes.

Lire aussi : vivre dans une ville "nature"

Indicateurs utilisés dans notre palmarès "Villes idéales" pour mesurer les capacités et la proximité des services médicaux d'une ville :
- Nombre de grandes écoles; Sites internet et wikipedia
- Nombre d'étudiants inscrits à l'université et établissements assimilés; Ministère de l'Enseignement Supérieur
- Nombre d'étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles; Ministère de l'Enseignement Supérieur
- Présence d'un campus prometteur et innovant; Ministère de l'Enseignement Supérieur
- Hausse du budget de l'Académie; Ministère de l'Enseignement Supérieur

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier
Acheter un logement
Gagnez du temps et de l'argent avec un coach
Comment acheter son logement immobilier
 > En savoir plus
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi