Newsletter :

Où faire ses études supérieures.

Comment choisir où faire ses études supérieures.

A chaque rentrée scolaire, c'est plus de 2 millions d'étudiants qui franchissent les portes d'une université ou d'une école de l'enseignement supérieur. L'offre s'est considérablement étoffée en France.

Plus riche, plus diversifiée, mais aussi plus compliquée, elle est désormais mieux répartie géographiquement, en partie grâce à l'implication des régions, qui se sont toutes montrées soucieuses de voir émerger une offre de formation supérieure sur leur territoire.

Au moins un pôle universitaire par région.

A côté de l'évidente concentration parisienne, et des villes de longues traditions universitaires - qui correspondent aussi aux principales métropoles françaises : Lyon, Marseille, Bordeaux, Rennes, Grenoble etc –, de nombreuses universités ont été crées dans des villes moins importantes : Arras, Perpignan, La Rochelle, une des dernières nées étant celle de Nîmes. Toutes les régions françaises disposent ainsi aujourd'hui au moins d'un pôle universitaire.

Un maillage de petites universités.

Une autre tendance s'est fait jour, la création d'antennes de "grandes" universités dans des petites villes de la même région. Mende, préfecture de la  Lozère 11 000 habitants, abrite ainsi une antenne de l'université de Perpignan. Ces implantations décentralisées, concernant souvent des formations professionnalisantes, ont pour avantage  de mieux répartir géographiquement l'offre de formation supérieure, d'insuffler une dynamique étudiante dans des plus petites villes, et pour les universités, de résoudre en partie les questions omniprésentes de locaux  et de coûts de fonctionnement. Même les universités parisiennes s'y mettent, l'université Paris-XIII- Villetaneuse venant d'implanter plusieurs de ses masters et licences à Argenteuil (93), dans l'ancien commissariat. Beau symbole.

Les IUT, les BTS ont suivi un mouvement comparable d'essaimage géographique, chacune jouant la carte de la spécialité et de la spécificité pour pouvoir exister et recruter étudiants et enseignants.

Reste à vérifier le nombre de formations proposées dans ces "petites" universités, ainsi que les passerelles permettant de poursuivre ensuite ses études dans d'autres universités.

Un enseignement supérieur toujours hiérarchisé.

Les écoles d'ingénieurs également sont implantées un peu partout en France, parfois accessibles juste après le bac grâce aux classes prépas intégrées, moins sélectives que leur prestigieuses grandes sœurs. Car la hiérarchie entre grandes écoles reste forte, centrée sur les établissements  les plus prestigieux, en général parisiens, parfois lyonnais, bordelaises (magistrature), ou strasbourgeois (ENA). Les classes prépas aux grandes écoles, si elles existent dans chaque capitale régionale, répondent à la même hiérarchie féroce, et font l'objet de classements réguliers… et très discutés : LA bonne prépa existe-t-elle ? Un vrai sujet de concours.

L'apparition des PRES (campus).

Aujourd'hui les universités françaises ont engagé leur mutation sous l'impulsion de la loi LRU du 10 août 2007, qui prévoit que les universités accèdent à l’autonomie dans les domaines budgétaires et de gestion de leurs ressources humaines. Ce parti pris est parfois analysé comme  instaurant une forme de compétition entre universités, ce qui fait naître là de vifs débats. Quoiqu'il en soit, les PRES (pôles de recherche et d'enseignement supérieur) ont fait leur apparition dans le vocabulaire universitaire et dans l'offre d'études universitaires, à côté ou à la place des universités.

Enfin, les formations supérieures privées occupent une place grandissante dans les cursus d'études suivis après le baccalauréat, d'après une enquête officielle du ministère de l'enseignement supérieur en 2008.

Lire aussi : Où s'installer quand on veut monter une start-up ?

Indicateurs utilisés dans notre palmarès "Villes idéales" pour mesurer le potentiel d'une ville en matière d'études supérieures :

- Nombre de grandes écoles; Sites internet et wikipedia
- Nombre d'étudiants inscrits à l'université et établissements assimilés; Ministère de l'Enseignement Supérieur
- Nombre d'étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles; Ministère de l'Enseignement Supérieur
- Présence d'un campus prometteur et innovant; Ministère de l'Enseignement Supérieur
- Hausse du budget de l'Académie; Ministère de l'Enseignement Supérieur

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier
Acheter un logement
Gagnez du temps et de l'argent avec un coach
Comment acheter son logement immobilier
 > En savoir plus
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi