Newsletter :

Chercher une ville avec des enfants

Choisir une ville en fonction de ses capacités d'accueil petite-enfance

Championne européenne de la natalité, la France est souvent enviée pour la qualité de ses structures d'accueil de la petite enfance.

Et pourtant, les solutions intra-familiales constituent encore le mode de garde largement majoritaire. En France, 70% des jeunes enfants sont gardés par les parents, les grands parents, ou des connaissances du réseau familial.

Trouver un mode de garde de son enfant sans réseau familial.

Mais déménager et changer de région signifie souvent s'éloigner de ces précieux relais familiaux. L'existence de modes de garde extérieurs à la famille prend alors d'autant plus d'importance pour un nouvel arrivant.

Le mode de garde en collectivité est le plus recherché par les parents. Crèches, halte-garderies, crèches familiales, 9 500 structures d'accueil collectif sont répertoriées en France métropolitaine par la Caisse d'allocations familiales (CAF). Les chiffres font état de réelles disparités dans la répartition de ces établissements selon les régions et selon les villes. Si les chiffres locaux fournissent une première information quant à l'offre disponible, ils peuvent recouvrir des réalités différentes selon le contexte régional. Une ville en forte croissance démographique aura ainsi plus de mal à satisfaire la demande d'accueil de jeunes enfants. Dans nombre de villes ou d'agglomérations, la garde des jeunes enfants reste plus ou moins problématique.

Au delà des chiffres, mieux vaut donc se renseigner dès que possible auprès de la CAF, auprès des collectivités territoriales, c'est à dire les villes ou les communautés de communes en milieu périurbain ou rural, ou directement auprès des établissements d'accueil.

Chercher au-delà des structures d'accueil classiques de la petite-enfance.

Dans vos recherches, n'oubliez pas le secteur associatif, qui gère 8 à 10% des structures, mais parfois beaucoup plus au niveau local (par exemple 25% dans le département de l'Hérault) et soyez au fait des nouvelles tendances, qui ne se traduisent pas encore dans les statistiques : 
- développement des crèches privées et des crèches inter-entreprises
- apparition des micro-crèches, petites structures dont l'encadrement peut être assuré par des assistantes maternelles
- augmentation de 3 à 4 du nombre d'enfants pouvant être gardés à son domicile par une assistante maternelle ( les "nounous")
- apparition des jardins d'enfants, structures d’éveil payantes dédiées aux enfants âgés de deux à six ans, et bientôt des jardins d'éveil pour les deux-trois ans.
- Enfin, ne comptez pas trop sur l'école maternelle pour accueillir votre petit bout de chou en toute petite section. La scolarisation des enfants de moins de 3 ans révolus diminue régulièrement depuis quelques années.

Lire aussi : vivre en sécurité

Indicateurs utilisés dans notre palmarès "Villes idéales" pour mesurer l'offre d'accueil en matière de petite-enfance :
- Nombre de crèches et de halte-garderie par habitant; INSEE
- Nombre de maternités par habitant; INSEE

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier
Acheter un logement
Gagnez du temps et de l'argent avec un coach
Comment acheter son logement immobilier
 > En savoir plus
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi