Newsletter :

Où déménager : ville ou banlieue ?

Où déménager : ville ou banlieue ?

Les Français ont plébiscité massivement depuis 30 ans la maison individuelle, à l'extérieur des villes, symbole à leurs yeux d'un meilleur cadre de vie.

La donne est toutefois en train de changer progressivement, et un retour au centre ville s'esquisse. Car déménager à la campagne et habiter au vert n'a pas que des avantages. 

Déménager à la ville…

Il y a les inconditionnels, volontiers intarissables sur les avantages de la ville : une offre culturelle dense, des commerces et des services à portée de la main, une socialité facilitée, le café pour boire un coup au coin de la rue. Un rythme de vie moins contraint pour la famille, avec des enfants autonomes pour aller au collège ou chez les copains, des activités ou un centre de loisirs à proximité, et, suprême luxe, pouvoir se rendre à pied ou en tramway à son travail. Et l’on oubliera la pollution atmosphérique, les nuisances de la circulation, ou les rues sans arbres.

Déménager à la campagne ?

Loin de la ville, répondront d’aucuns, c’est se lever au chant des oiseaux, boire l’apéro le soir devant sa pelouse, les enfants jouant tranquillement dans le jardin, une vie de village calme et rassurante, où tout le monde se connaît.

Où l’on se connaît un peu trop, persifleront certains, trop calme et tranquille, "c'est la mort", résument abruptement les ados, qui rappellent la galère des transports et l’absence de coins branchés.  

Le site ville-campagne vous conseille sur comment s'installer à la campagne.

Déménager en banlieue ?

On peut essayer aussi le compromis en banlieue proche, de plus en plus intégrée à la ville-centre grâce au spectaculaire progrès des transports en commun dans la plupart des agglomérations urbaines. Parfois vieillissantes  et moins contraintes au niveau foncier, elles sont souvent en pleine mutation et peuvent alors offrir des opportunités immobilières intéressantes, dans des quartiers rénovés ou totalement neufs.      

Analyser ses contraintes de vie.

Le débat sur le lieu de déménagement serait intarissable, à chacun ses rêves et ses aspirations. Les avantages peuvent devenir contraintes en fonction aussi de son âge, son mode de vie ou de sa situation : avec 3 jeunes enfants, habiter au cœur de ville, au 4éme étage sans ascenseur, la voiture garée à 400 mètres, et les sorties répétitives dans le square du coin, ne fait pas forcément recette.

Inversement habiter en périphérie peut s’avérer pénalisant pour une famille monoparentale, potentiellement plus demandeuse en commodités pour les enfants. L’absence de commerces de proximité peut devenir rédhibitoire si l’on ne peut plus conduire, du fait de sa santé ou de son âge. Et impossible de chercher du travail si l’on habite loin de la ville et que l’on ne dispose pas d’une voiture.

Avant de vous décider à déménager, analyser l'ensemble des postes de dépenses.

Plus d’espace pour moins cher en zone périurbaine.

Les chiffres sont parlants : 3 309 €/m2 pour un appartement, et 2 031 €/m2 pour une maison, en moyenne en France. Ajouter à cela, un prix décroissant avec l’éloignement, et le constat s’impose, à surface égale le prix moyen des logements varie du simple au double, voire plus, entre la ville centre et sa périphérie, à 15 ou 20 km. Moins cher, pour plus grand, et au vert de plus.  Avantage au périurbain donc. 

Le poids financier des transports.

A combien vous revient votre logement ? Tout le monde connaît le montant de son loyer ou de ses remboursements de prêt. Et votre voiture ? Le calcul a été fait à maintes reprises, la charge financière moyenne d’un véhicule (amortissement de l’achat, entretien, usage) dépasse les 5 000 euros, soit environ 450 euros par mois. Sachant que la majorité des ménages habitant en périphérie possède 2 voitures, faites le calcul. Et la tendance n'est pas à la baisse du coût des carburants.

L’impact écologique.

Surprise, l’habitat plus écolo n‘est pas forcément où l’on pense. Souvent pollué, parfois encore avare d’espaces verts, l’espace urbain s’avère pourtant moins coûteux pour l’environnement que l’habitat périurbain : une moindre consommation d’espace par habitant, une émission de CO2 trois fois moins importante pour les déplacements au quotidien. Et confrontée à des problèmes aigus, les villes commencent se penser autrement, à concevoir des éco-quartiers ou des formes nouvelles d'habitat.

Choisir de déménager dans une intercommunalité.

Votre choix est fait, vous savez vers quel type d'habitat vont vos préférences. Lorsque vous vous interrogerez sur la commune susceptible de vous accueillir, ne vous contentez pas de consulter son site Internet.

Cherchez aussi à quelle structure intercommunale (communauté de communes, communauté d'agglomération) elle appartient, surtout en banlieue ou en zone périurbaine, et vérifiez. Une part croissante des services et des forme d'urbanisation sont maintenant définies au niveau intercommunal : transports en commun, équipements de loisirs ou sociaux, piscine, médiathèques, politique d’urbanisme, logement social… Autrement dit une part non négligeable de votre future vie quotidienne.

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier
Offres déménagement
Profitez des réductions changerdeville.fr
Offres commerciales Partenaires.
 > Voir les réductions
Nouveau
Recherchez votre quartier idéal avec votre smartphone.
Tout savoir sur votre prochain quartier d'habitation
 > Je télécharge
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Achat immobilier
Un coach vous fait gagner du temps et de l'argent
achat immobilier avec net-acheteur
 > En savoir plus
Moins de stress.
Gagnez en sérénité avec nos ''check-listes'' déménagement.
Pictogramme check-liste déménagement.
 > Déménager facile.