Newsletter :

Emménager quand on est une femme seule

femme seule qui s'interroge

Il n'est pas toujours très sécurisant d'emménager seule dans un nouveau logement. La méconnaissance de son quartier et de ses habitants est souvent source de stress.

Habiter dans un appartement plutôt que dans une maison.

Quand on est seule, il est plus sécurisant d'habiter dans un immeuble que dans une maison même si celle-ci n'est pas isolée. Lorsque vous rentrerez dans votre appartement, il y a de fortes chances que dans la journée, vous croisiez un de vos voisins. Et la nuit, même si vous ne les voyez pas, un simple signal permettra de les alerter si vous devez faire face à un danger.

Changez les clés.

Avant d'emménager, demandez à ce que vos serrures soient changées. On ne sait jamais ! le précédent locataire a peut-être confié un double des clés à un de ses amis. Faites la demande par écrit auprès de votre propriétaire afin de ne pas être démuni le jour du déménagement.

Masquez votre prénom à l'entrée de l'immeuble.

Lorsque vous emménagerez, on vous demandera comment vous voulez que votre nom apparaisse sur la liste des occupants, généralement affichée dans le hall de l'immeuble et sur l'interphone. Ne mettez pas votre nom et prénom dans leur globalité ! vous serez immédiatement identifiée comme une femme célibataire vivant seule. Au lieu de cela, inscrivez votre nom suivi de l'initiale de votre prénom. Appliquez la même règle sur votre boîte aux lettres, sur votre porte et dans l'annuaire téléphonique.

Si les hommes célibataires indiquent leur prénom en entier, contournez cette régle. En effet, si leur prénom apparaît en toutes lettres alors un étranger pourra rapidement déduire que les prénoms figurant avec seulement une initiale sont ceux des femmes.

Comment faire ? doublez les initiales comme si vous habitiez en couple. Utilisez la 1ère lettre de votre deuxième prénom. Par exemple, si vous vous appelez Laurence Lanaud et que vous avez pour 2ème prénom Patricia, alors indiquez L. & P. Lanaud. Si vous n'avez pas de deuxième prénom,  inventez-en un.

Cachez l'intérieur de votre boîte aux lettres.

Si le contenu de votre boîte aux lettres est visible à travers la fente, recouvrez là en posant une feuille de papier à l'intérieur de celle-ci. En effet, en soulevant le couvercle de votre boîte, un cambrioleur peut déterminer si vous êtes ou non à la maison. Si vous avez l'intention d'être absente pendant un certain temps, demandez à la gardienne ou à un voisin de ramasser votre courrier pendant votre congès.

En cas de doute sur une éventuelle effraction, appelez la police.

Si vous voyez des traces sur votre porte d'entrée indiquant qu'elle a pu être fracturée,  ne prenez pas le risque d'entrer chez vous. Allez tout droit à la police et faîtes soigneusement inspecter votre appartement avant de rentrer. Si l'effraction est avérée, changez les serrures.

Apprenez à connaître vos voisins.

Connaître les habitudes et les horaires d'arrivée de vos voisins va vous rassurer. Quand vous entendrez un bruit, vous pourrez l'associer à l'un d'entre eux.

Si vous souhaitez qu'ils respectent la sécurité de votre immeuble, montrez-leur l'exemple en fermant toutes les portes extérieures que vous voyez entrouvertes et en interdisant l'entrée à tout étranger attendant à l'extérieur de l'immeuble.

Restez sur vos gardes.

Si quelqu'un frappe à votre porte, ne lui ouvrez pas avant d'avoir regardé dans le judas. Si vous n'en avez pas, demandez son nom à votre visiteur et l'objet de sa visite. Si vous n'êtes pas sûr de son identité, tenez bon et refusez d'ouvrir la porte.

Si quelqu'un sonne à l'interphone et que vous avez un doute, appelez le concierge pour qu'il aille vérifier son identité avant de lui autoriser l'accès.

Avant de monter dans l'ascenseur, vérifiez qu'il n'y a personne à l'intérieur. Si vous voyez quelqu'un que vous ne reconnaissez pas et que votre instinct vous dit d'attendre, alors attendez l'ascenseur suivant.

Enfin, soyez très vigilante dans votre parking. Avant de sortir de votre voiture, assurez-vous que personne ne s'y dissimule en faisant un petit tour à vitesse réduite.

Lire aussi : affronter une période en solitaire

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
Ticotine1 , le 28/09/14, incompréhension!.
Je ne comprends absolument pas le sens de cet article. Il part du postulat qu'une femme seule est une femme en danger. Par voie de conséquence que les hommes sont nécessairement des agresseurs potentiels. ( à moins que les femmes le soient aussi!) Si l'on déroule le raisonnement à l'extrême, cela voudrait dire que pour se sentir en sécurité une femme doit être ( je doute que l'auteur pense à la colocation....) en couple. Je trouve que cet article n'a aucun sens et aligne une série de clichés tous aussi catastrophiques les uns que les autres. Je suis vraiment désolée de ce jugement un peu sec mais cet article me choque..... car il manque de nuance et est en ce sens profondément idéologique.....
Vous avez déjà déménagé ?
Envoyez-nous vos expériences.
Envoyez-nous vos témoignages.
 > Je témoigne.
Besoin d'un service ?
Bricolage, ménage... contactez 1 senior actif !
Logo senior à votre service bd
 > Contacter un senior
Achat immobilier
Un coach vous fait gagner du temps et de l'argent
achat immobilier avec net-acheteur
 > En savoir plus
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi