Newsletter :

Fidèle à son passé

Saint-Germain-en-Laye  Fidèle à son passé

A vingt kilomètres environ à l'ouest de Paris, Saint-Germain-en-Laye, 42 000 habitants, est avec plus de 4 800 hectares la commune la plus vaste du département des Yvelines (78), et la troisième d'Île-de-France après Fontainebleau et Paris.

Son territoire communal couvert en grande partie par la forêt domaniale de Saint-Germain-en-Laye s'inscrit à l'intérieur d'une boucle de la Seine en aval de Paris. La commune a pour communes limitrophes Maisons-Laffitte au nord-est, Achères au nord, Le Mesnil-le-Roi à l'est, Le Pecq au sud-est, Mareil-Marly au sud, Fourqueux au sud-sud-ouest, Chambourcy au sud-ouest, et Poissy à l'ouest.

La ville elle-même est située au sud-est de la forêt, sur un plateau dominant la Seine de 60 mètres environ. De là, la vue sur l'ouest parisien est royale, comme l'avaient jugée les rois de France qui firent de Saint-Germain-en-Laye leur lieu de résidence.

LE SAVIEZ-VOUS ?
L'histoire de Saint-Germain-en-Laye est intimement liée à celle des rois de France, avec de moments plus ou moins fastes : Louis VI le Gros y fit construire une résidence royale au XIIème siècle, désignée comme le Château-Vieux. Henri IV ordonna au XVIIème siècle l'aménagement des superbes jardins en terrasses et l'édification du "Château Neuf", aujourd'hui quasi disparu, où Louis XIV naquit le 5 septembre 1638. Le même Louis XIV fit agrandir et embellir le Château-Vieux, concevoir des jardins à la française par Le Notre, avant de partir s'installer à… Versailles en 1682. Saint-Germain-en-Laye comptait alors dans ses murs 12 000 habitants et une soixantaine d'hôtels particuliers de l'aristocratie.

Après le départ de Louis XIV, la suite sera plus difficile pour Saint-Germain-en-Laye ; démolition du Château-Neuf sur ordre du futur Charles X, déclin démographique à la Révolution, etc.

Saint-Germain-en-Laye a gardé de son histoire royale nombre de monuments et bâtiments  historiques, un secteur sauvegardé de 65 ha, le musée d'archéologie nationale, l'un des plus riches d'Europe, et une solide tradition aristocratique ou bourgeoise. Elle est devenue une des villes les plus riches de France du point de vue sociologique, étant par exemple la quatrième ville de France par sa proportion d'habitants assujettis à l'ISF (impôt sur la fortune), derrière Neuilly-sur-Seine, Saint-Cloud et Versailles.
Son lycée international accueillant environ 2 800 élèves, répartis dans onze sections linguistiques, est très recherché par les cadres internationaux.

Côté transports

Saint-Germain-en-Laye est le terminus de la ligne A1 du RER (Saint-Germain-en-Laye / Boissy Saint-Léger, via La Défense / gare de Lyon)

Pour les vélos, ont été aménagés trois pistes cyclables en site propre et un itinéraire cyclable en centre ville.

En voiture, Saint-Germain-en-Laye est à proximité de l'échangeur des autoroutes A13 et A14 (Orgeval) et de la RN13.

Urbanisme et habitat

La ville est plutôt densément construite, les appartements représentant 83% du parc de logements. Saint-Germain-en-Laye est globalement une ville très chère. Saint-Germain-en-Laye abrite une population étrangère importante, environ 5 000 personnes plutôt aisées, issues des pays de l'OCDE. 

La commune compte toutefois environ 7 000 logements HLM soit 18% du parc total, localisés pour la plupart au nord de l'autre côté de la forêt et sur le plateau du Bel-Air.

Côté vert

Cela ne manque pas : les 3 500 ha de la forêt domaniale de Saint-Germain-en-Laye couvrent les 3/4 du territoire de la commune. L'ancienne forêt de chasse royale a toutefois subi moult outrages durant le XXème siècle, du fait de l'urbanisation sur ses pourtours et des coupures induites par les voies de communication, voies ferrées, routes et autoroute A14.

Côté économie

Saint-Germain-en-Laye est un pôle d'emploi important avec 1 800 entreprises et près de 18 000 emplois. Son économie est portée d'abord par l'éducation, l'administration et le commerce (environ 800 commerces) sous la forme de commerces indépendants installés pour beaucoup dans le centre-ville. Ici pas de grand centre commercial, ni d'hypermarché.

Saint-Germain-en-Laye abrite également le siège de grandes entreprises : Ford-France, Cargill France

Enfin, ville traditionnellement militaire, Saint-Germain-en-Laye accueille plus de 600 militaires dans le camp des Loges.

Évolution démographique de la ville

1968 : 38 308 habitants
1982 : 38 499 habitants
1999 : 38 423 habitants
2007 : 41 517 habitants 
Saint-Germain-en-Laye abrite 43 015 habitants soit une densité de 891,1 habitants/km.

Côté politique

Résultats des élections présidentielles de 2012
François Hollande 37,04 % - Nicolas Sarkozy 62,96 %

Autour de Saint-Germain-en-Laye

Intercommunalité : Saint-Germain-en-Laye n'appartient à aucune intercommunalité

Voir la carte des quartiers de Saint-Germain-en-Laye.

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
Nicolas , le 14/04/16, Complément d'information.
J'ajoute a cette description qu'il y a également une gare SNCF (transilien, présence d'un marché cinéma théâtre musées commerce en très grand nombre.
On a tout sous la main a stgermain ce qui est pratique et évite d'utiliser la voiture!!!
Webmaster.
Créez un espace rédactionnel sur votre ville.
Changerdeville.fr, la vitrine des Collectivités.
 > Espace collectivités.
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi
Acheter un logement
Gagnez du temps et de l'argent avec un coach
Comment acheter son logement immobilier
 > En savoir plus
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier