Newsletter :

Déménager à Nîmes, dans la plus grande ville du Gard

Entre le delta  du Rhône et les Cévennes

Vivre à Nîmes sur la route des cévennes.

La ville s'est développée au pied des contreforts cévenols, en partie étagée sur les flancs d'une cuvette, ce qui lui ménage de belles perspectives sur la plaine du bas Languedoc, et plus au loin la petite Camargue et les rivages de la Méditerranée. Elle est traversée par le Vieux Vistre et d'autres cours d eau enterrés, dont les crues ont parfois été problématiques dans un récent passé.  

La ville occupe une position de choix, à 50 km de la vallée du Rhône, mais déjà un pied dans le Languedoc, et aux portes de la Camargue. Montpellier, la capitale régionale, est à 46 km à l'ouest, Avignon à 45 km à l'est, Marseille à 100 km au sud est. Nîmes est desservie par l’autoroute A9, axe très fréquenté reliant l'axe de la vallée du Rhône à l'Espagne.

Sous influence méditerranéenne, la cité gardoise bénéficie d'un climat relativement doux avec des précipitations modestes (762 mm par an contre 770  mm en moyenne nationale) et un fort ensoleillement (2 669 heures d'ensoleillement par an contre 1 973 heures par an en moyenne nationale). Cependant, la ville reste soumise à l'influence du Mistral dont les rafales peuvent dépasser les 100 kilomètres/heure. Elle est également exposée à des épisodes extrêmes, de fortes chaleurs en été et des pluies parfois diluviennes en automne, appelés "épisodes cévenols".

Présente dès l'époque celtique, bien avant l'arrivée des Romains, Nîmes est restée une ville majeure dans la région jusqu'au début du XXème siècle. Arènes et temples romains, rues médiévales de l'Ecusson, grand temple protestant, hôtels particuliers… l'histoire de la ville se lit dans son centre historique. Si elle perdu de son importance démographique et économique à partir des années 50, Nîmes a conservé une forte identité.

La ville oscille entre l'influence économique de la vallée du Rhône et de Marseille, le poids de la métropole régionale Montpellier, si proche, et son rôle de capitale du département, notamment du pays cévenol. Elle possède son université, distincte de celle de Montpellier.

LE SAVIEZ-VOUS ?
Grande fête populaire et hommage à la culture taurine selon les uns, hymne effréné à l'apéritif et à tous les excès selon les autres, la feria de Nîmes est une institution sacrée dans la vie de la ville. Elle attire plus d'un million de visiteurs pendant cinq ou six jours à la période de  la Pentecôte, autour d'un programme conséquent de corridas, encierros et abrivados, concerts et bals, animés par des centaines de bodegas (buvettes) réparties dans la ville.

L'évolution démographique  de la ville

1968 : 123 292 habitants
1982 : 124 220 habitants
1999 : 133 424 habitants
2006 : 144 092 habitants
Avec ses 147 114 habitants, Nîmes compte 909 habitants au km2.

Côté politique

Résultats des élections présidentielles de 2012
François Hollande 51,14 % - Nicolas Sarkozy 48,86 %

Autour de Nîmes

Intercommunalité : communauté d'agglomération Nîmes Métropole.
Communes limitrophes : Marguerittes, Caissargues, Milhaud.

Voir la carte des quartiers de Nîmes.

Lire aussi : déménager à Alès

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Webmaster.
Créez un espace rédactionnel sur votre ville.
Changerdeville.fr, la vitrine des Collectivités.
 > Espace collectivités.
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi
Acheter un logement
Gagnez du temps et de l'argent avec un coach
Comment acheter son logement immobilier
 > En savoir plus
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier