Newsletter :

Montpellier, son soleil et son littoral méditerranéen

Montpellier douce à vivre.

D’abord et surtout du soleil : 7h22 de soleil en moyenne par jour (4h46 en moyenne en France) et 95 jours de pluie par an (170 jours à Paris)

Mais ne jetez pas vos parapluies. Lorsqu’il pleut, il pleut, et il tombe beaucoup plus d’eau à Montpellier (97 cm en moyenne par an) qu’à Paris (63 cm) ! Les pluies sont souvent drues, parfois torrentielles, ce qui peut surprendre le nouvel arrivant. Ces épisodes pluvieux surviennent au printemps et surtout en automne.

La douceur des arrières saisons

Le printemps est souvent magnifique, parfois raccourci par l’arrivée précoce des chaleurs de l’été. L’automne se montre tempéré et ensoleillé. En été, les températures dépassent aisément les 30 ° C. En hiver des gelées nocturnes peuvent survenir, et si le mistral souffle, il peut se montrer glacial.

Une spécificité montpelliéraine : le Marin

« Le Marin » désigne la remontée de masses d’air de la mer vers l’intérieur des terres. Cet air souvent doux a pour inconvénient d’être humide, entraînant parfois la formation de nuages bas tenaces sur les plaines littorales.

La mer et les plages. Tout près

La mer n’est qu’à 10 km et elle fait partie de la qualité de vie à Montpeliier. Le littoral s’etire en longues rivages au sable doux, par exemple 12 km de plages ininterrompues entre Carnon et la Grande-Motte, gratuites et accessibles à tous ! Dès les premiers rayons de soleil les Montpelliérains y affluent sur les plages en quelques minutes de voiture ou en vélo par la piste cyclable (c'est un peu plus long). Les plages constituent peut-être le plus fort trait d’union entre les Montpelliérains, anciens ou nouveaux, petits et grands, sportifs ou contemplatifs.

Les amoureux de la nature aimeront aussi les étangs, que l'on voit briller sous le soleil depuis les hauteurs de Montpellier, ou que l'on survole lors d'une arrivée à Montpellier en avion. Séparés de la mer par un fragile talus, les étangs constituent un monde à part. Ils abritent une faune extrêmement riche, notamment des flamants roses et toutes sortes d’oiseaux, des chevaux, des taureaux, bref un petit air de Camargue aux portes de la ville.

A lire : Montpellier, ville étudiante

Commenter
Ajouter à mon agenda
Ajouter à mon espace personnel
Vos Commentaires :
- Aucun commentaire
Webmaster.
Créez un espace rédactionnel sur votre ville.
Changerdeville.fr, la vitrine des Collectivités.
 > Espace collectivités.
Où déménager ?
Trouvez votre future ville avec notre palmarès interactif.
Dans quelle ville habiter ?
 > Ma future ville
Nouveau projet professionnel ?
10 000 offres d'emploi avec Cadremploi.
Recherche d'emploi
 > Voir les offres emploi
Acheter un logement
Gagnez du temps et de l'argent avec un coach
Comment acheter son logement immobilier
 > En savoir plus
Où habiter ?
Recherchez votre futur quartier avec notre outil exclusif.
Je recherche un logement
 > Mon futur quartier